Biographie de François Le Roux, Baryton



François Le Roux commence ses études de chant avec François Loup, puis entre à l'Opéra-Studio de Paris, où il a comme professeurs Vera Rosza, puis Elisabeth Grümmer. Il est lauréat du concours "Maria Canals" de Barcelone (1978), et du concours international de chant de Rio de Janeiro (1979). Il est de 1980 à 1985 membre de la troupe de l'Opéra de Lyon. Puis il commence une carrière internationale : La Scala de Milan, Covent Garden de Londres, Venise, Vienne, Munich, Hambourg, Zürich, Paris, Los Angeles, San Francisco, Colon de Buenos Aires et les festivals d'Aix en Provence, Edimbourg, Glyndebourne, Schwetzingen, Hong Kong, Santa Fé, Wiener Festwochen ...

Dans son vaste répertoire citons :
Pelléas (dans l'opéra de Debussy Pelléas et Mélisande), qu'il enregistre pour "Deutsche Grammophon" sous la direction de Claudio Abbado à Vienne en 1991, puis Golaud dans le même opéra depuis 1998; il a été le Golaud du centenaire de la création de l’opéra de Debussy à l’Opéra-Comique le 30 Avril 2002, et celui de la première scénique de l’œuvre à Moscou, au Théâtre Stanislavski-Nemirovitch-Danchenko en 2007, avec grand succès. (voir aussi Répertoire)
Dans les opéras de Mozart : Le rôle-titre de Don Giovanni (Prix de la critique "Révélation de l'année" en 1987 à Paris), Papageno de La Flûte Enchantée, Le Comte Almaviva des Noces de Figaro, Guglielmo de Cosi Fan Tutte ...
Dans les opéras italiens : Figaro du Barbier de Séville, Dandini de La Cenerentola chez Rossini, Malatesta dans Don Pasquale de Donizetti, Marcello de La Bohême, Ping de Turandot chez Puccini...Dans l'opéra baroque : Oreste dans Iphigénie en Tauride de Gluck, Pollux dans Castor et Pollux de Rameau, les rôles titres d'Orfeo et du Ritorno d’Ulisse de Monteverdi...
Dans l'opéra français : Ramiro de L'Heure Espagnole de Ravel, Le Directeur et Le Gendarme des Mamelles de Tirésias, Le Marquis des Dialogues des Carmélites de Poulenc, Lescaut dans Manon de Massenet ...

Et enfin la création mondiale d'opéras contemporains : Le Jour des meurtres dans l’histoire d’Hamlet de Pierre Thilloy (rôle de Claudius), Les Liaisons dangereuses de Piet Swerts (rôle de Valmont), Modern Painters de David Lang (rôle de John Ruskin), les rôles-titres du Gawain de Harrison Birtwistle, du Prinz von Homburg de Hans Werner Henze, des Leiden des jungen Werthers de Hans Jürgen von Bose, du Verlaine Paul de Georges Boeuf... (voir aussi Audio et Discographie)


François Le Roux est également reconnu comme le digne successeur des Panzéra, Souzay et Maurane dans le domaine du lied et de la mélodie française, tant sur scène qu'au disque : Accompagné par Graham Johnson, Jeff Cohen, Pascal Rogé, Christian Ivaldi, Olivier Godin, il chante en récital partout en Europe et en Amérique. Parmi ses nombreux enregistrements, signalons: L’intégrale des mélodies d’Henri Dutilleux (Passavant Music, 2016) avec Olivier Godin, les « mélodies d’Albert Roussel avec orchestre » en première mondiale (BMG-RCA), prix Académie Charles Cros 1999, sous la direction de Jacques Mercier, Le « Poème de l’amour et de la mer » d’Ernest Chausson, avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, dirigé par Charles Dutoit (DECCA-Universal), des mélodies de Debussy (Chant du Monde, avec Noel Lee, et LIGIA Digital avec Jean-Louis Haguenauer), Ravel (Chant du Monde, avec Pascal Rogé), des mélodies et Lieder de Joseph Kosma (DECCA-Universal « Les Feuilles mortes », avec Jeff Cohen), des mélodies de Louis Durey, Saint-Saëns, Séverac (Hyperion Records, avec Graham Johnson)...

Depuis 1990, il est invité à donner des master-classes sur l'interprétation de la mélodie française et du lied : à Lyon (Conservatoire National Supérieur de Musique), à l’École Normale de Musique et au CRR de Paris, à Helsinki (Sibelius Academy), en Espagne (Escuela Superior de Canto de Madrid), au « Centre d’Art d’Orford» et au « Domaine Forget » (Québec/Canada), au Source Song Festival de Minneapolis (USA), en Amérique du Sud (Uruguay, Argentine, Venezuela), à Taipei (Taiwan), à Kyoto (Japon). Il a été professeur de chant à l’Académie Ravel de Saint Jean-de-Luz de 2006 à 2011, puis au CMA du XVIIIème arrondissement de Paris de 2012 à 2014, au CNSMD de Paris de septembre 2014 à septembre 2015, et actuellement professeur de chant à l’École normale de musique de Paris Alfred Cortot.

En 1997, il a créé à Tours l’Académie Francis Poulenc d’interprétation de la mélodie française, puis le Centre International de documentation sur la Mélodie Française, dont il est le directeur artistique. Il a été maître d’œuvre de la série de récitals de mélodies de la Bibliothèque nationale de France à Paris, aux côtés d’Alexandre Tharaud et Jeff Cohen, de 1997 à 2002. Son premier livre, écrit avec le concours de Romain Raynaldy, et édité par Fayard : Le Chant intime, sur l’interprétation de la mélodie, a obtenu le prix René Dumesnil 2004 de l’Académie des Beaux-Arts. Il a été traduit en japonais, et édité à Tokyo par Shunjusha. La traduction en anglais paraîtra en 2018 chez Oxford University Press à New York. Un deuxième livre intitulé L’opéra français-une question de style paraîtra en 2018 chez Hermann. (Vidéo).

Il a été honoré du grade de chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en 1996, désigné "Personnalité musicale de la saison 1997-1998" par le Syndicat Français de la Critique musicale et dramatique, et nommé aux « Victoires de la musique » en 2015 et 2018.
Ayant terminé l’année 2017 dans le rôle du Professeur Higgins de la comédie musicale My Fair Lady de Frederick Loewe à l’Opéra de Marseille, il débute l’année 2018 par une série de récitals, beaucoup d’entre eux consacrés au centenaire de la mort de Debussy. Il sera à l’automne 2018 « Pandolphe » dans une nouvelle production de Cendrillon de Massenet à Nantes et Angers.


Vient de paraitre (CD) :
- Mélodies d’André Jolivet. Pianiste : Olivier Godin. Passavant Music.
- Roussel : Évocations. BBC Philharmonic Orchestra, direction Yann-Pascal Tortelier. Chandos.

Récentes parutions (CD) :
- Intégrale des mélodies de Dutilleux. Avec Valérie Condoluci (soprano). Pianiste : Olivier Godin.
Passavant Music. Prix de l’Académie du disque lyrique 2016.
- Ravel : L’Heure espagnole-Don Quichotte. Orchestre National de Lyon, direction Leonard Slatkin. Naxos.

(voir aussi Audio, Discographie et Vidéo)


Télécharger l'historique détaillé de carrière en PDF


Accueil | Biographie | Rôles | Discographie | Audio | Vidéo | Actualités | Contact | Liens | English version | Webdesign : Yoonik